logo

JoomlaLogowSlogan

On voit souvent des comparatifs assez binaires visant à déterminer quel est le meilleur CMS. D’après moi, la réponse est qu’il n’y a pas de meilleur CMS, chacun ont leurs forces et leurs faiblesses, et son destinés à une utilisation particulière.  J’ai trouvé sur Alledia un comparatif entre Drupal et Joomla! indiquant les forces et faiblesses de chacun qui me semble intéressant, en voici un résumé, et en français :)

Gestion du contenu:

Drupal : Très sophistiqué, il permet d’avoir un nombre illimité de niveaux de catégories, de tag et de catégories. Les possibilités de personnalisation des types de contenus sont immenses.

Joomla! : Faible. Joomla ! ne propose que 3 niveaux de catégorisation ( Section >> Categorie >> Contenu ). Des plugins permettent cependant d’améliorer la flexibilité.

Editeurs WYSIWYG:

Drupal: une de ses plus grosses lacunes: il n’y a pas d’éditeur de textes par defaut.

Joomla! : TinyMCE est fourni par defaut.

Template / Themes

Drupal :Très peu de développeurs commerciaux/professionnels. La plupart des designs sont home-made.

Joomla! : une autre des grandes forces de Joomla! Une très large selections de designs gratuits et pro de très bonne qualité.

Droits d’accès et gestion utilisateurs:

Drupal: Une de ses très grande force: vous pouvez créer un nombre illimités de comptes et de rôles, les droits d’accès de chacun des rôles pouvant être régler au millimètre.

Joomla! : Son talon d’Achille. Sans l’ajout d’un plugin spécifique, vous n’aurez que 3 niveaux d’accès (Public, Enregistré et Special)

Shopping Cart

Drupal : L’une des seule mais néanmoins excellente option est bien sûr Ubercart. L’inconvenient peut être le côté usine à gaz si vous n’avez qu’un produit à vendre.

Joomla! : le principal module, Virtuemart est encore assez buggé et dur à utiliser.

SEO

Drupal : Les URLs générées par défaut sont déjà très bonne pour le référencement, cependant elles peuvent encore être largement optimisées via un simple module mais très puissant: Pathauto ( prochain module du jour!). Le code généré est assez clair et standard-compliant.

Joomla! : Raisonnable par défaut, mais l’utilisateur n’a pas vraiment le contrôle des URLs ou des metadata. Plusieurs plugins existent pour améliorer cette facette.

Multimedia

Drupal: Drupal n’inclut rien par defaut, mais de nombreux modules, extensions de CCK permettent d’inclure n’importe quel type de fichiers existent.

Joomla! : L’editeur WYSIWIG par défaut permet l’ajout d’images, de vidéos de liens…

Galeries photo:

Drupal : Vraiment moins d’options que Joomla! . Il faut combiner plusieurs modules ensemble pour obtenir des galeries décentes.

Joomla! : D’excellentes galeries en grande quantité

Gestionnaire d’évènement, calendrier

Drupal: Rien par defaut, mais comme toujours, des modules permettent d’implémenter des fonctionnalités plutôt acceptable

Joomla! : Plusieurs extensions natives de haute qualité sont disponibles

Blogs

Drupal: La possibilité de créer un blog basique existe, et peut être largement amélioré grâce à divers modules. On est cependant très loin des possibilités de Wordpress par exemple.

Joomla! : Des bonnes possibilités out-of-the-box.

Internationalisation

Drupal: Excellente par défaut, améliorable par des modules.

Joomla! : Pas par défaut. Il faut utiliser des extensions comme joom!Fish ou Nooku (payant)

Respect des standards

Drupal : Excellent out-of-the-box.

Joomla! : Assez bon mais beaucoup de templates utilisent encore trop de tables.

Multisites Management

Drupal: Si vous avez lu les articles précédents, vous savez que c’est très simple et efficace!

Joomla! : Très faible.

Communauté en ligne:

Drupal : Très bonne, active, compétente. Une question reste rarement sans réponses. Je vous conseilles d’ailleurs très fortement les forums de drupal.org et drupalfr.org .

Joomla! : Une grande communauté, dynamique mais parfois mal organisée. Il existe des milliers de sociétés spécialisées dans le support et les services Joomla!.

Simplicité d’utilisation:

Drupal: Sa plus grande faiblesse. Les termes sont confus et compliqués. L’interface d’administration repousse souvent les débutants.

Joomla!: Dispose d’une très bonne interface graphique, mais conserve quelques étrangetés.

Documentation

Drupal: Assez fournie, grâce aux handbooks et au guide référence de l’API. Ces deux sites vous fourniront une très grande quantités d’informations. Combinés aux forums, vous ne devriez pas avoir trop de mal à trouver une solution à vos problèmes.

Joomla! : Assez bonne. La majorité des réponses se trouveront sur les forums et sur le wiki officiel de Joomla!

Conclusion:

Drupal est on ne peut plus flexible et developer-friendly, et bénéficie d’une communauté stable et cohérente, ainsi que des sociétés réputées dans leur domaine pour la qualité du travail fourni.

Joomla 1.6 se concentre principalement sur les grosses lacunes des versions précédentes: le manque de flexibilité pour la gestion utilisateurs et du contenu. Le resultat rendra la plateforme un peu plus complexe, mais produire des sites assez basiques et avec une belle interface (site vitrine par exemple) sera toujours assez simple.

Comme toujours, n’hésitez pas si vous avez des questions ou si vous trouvez que cet article manque de clarté, toute remarque est bienvenue.

Un dernier conseil, pour ceux qui twittent, je vous suggère fortement de suivre drupalhash, qui tweet régulièrement des articles trouvés partout sur le net(avec un tweet recurent vers son propre package de video de formations payantes ;) )